Journée type à Montchat Botté

Bien commencer sa journée

En attendant l'arrivée des enfants, les professionnels préparent les salles et le matériel.
Au moment venu, les professionnels accueillent l'enfant et sa famille.

Quitter sa maman ou son papa est parfois difficile pour l'enfant. Le professionnel par sa présence bienveillante et sa disponibilité, accompagnera ce moment de séparation.

De 7h45 à 8h30, c'est le moment des jeux libres en inter âge (les plus grands avec les petits).
Puis, chaque enfant retrouve son espace de vie.
9h15, un temps chanson est organisé, petit rituel pour se dire "bonjour".

Au rythme de l'enfant

Les activités

Tout au long de la journée, divers jeux/activités sont proposés à l'enfant. Ils sont pour la plupart du temps à l'initiative des adultes, et en même temps les enfants ont parfois des demandes spécifiques que nous nous efforçons de respecter. L'enfant est libre de choisir les jeux qu'il souhaite, parmi les supports de jeux proposés.

Les enfants investissent toutes les salles de vie par petits groupes. Les professionnels les aident à se poser tout en encourageant et en soutenant leurs expériences et leurs découvertes. Le jeu doit susciter une notion de plaisir, inviter à la créativité et l'imagination, permettre les échanges et non être vécu comme une contrainte ou une obligation.

On distingue des temps de jeux libres et des temps d'activités dites dirigées. Les activités peuvent être sensorielles (support d'éveil, musique), manuelles (peinture, collage, pâte à modeler), ou encore motrices (encastrement, psychomotricité).
Nous veillons à ne pas faire à la place de l'enfant mais accompagner l'enfant dans ses expériences, si nécessaire. Au travers de ces activités, le professionnel a la possibilité en observant l'enfant, d'évaluer ses compétences et de le guider vers de nouvelles expériences.

L'équipe a le souhait de proposer des activités et supports de jeux divers et variés et d'organiser des sorties pour côtoyer d'autres personnes (atelier à la maison de retraite), les ouvrir sur l'environnement (sortie au marché), découvrir d'autres supports d'éveil (sortie à "l'esprit livres", librairie)…etc.

En fin de matinée, les professionnels sollicitent les enfants pour qu'ils participent au rangement du matériel : autant d'occasion de les rendre acteurs et d'échanger mutuellement.

Enfin, le temps d'activités se conclue par un "temps histoires". Ce rituel a deux fonctions : il permet à l'enfant de revenir au calme, se détendre et constituer un repère temporel lui permettant d'anticiper le temps suivant, le repas.

Chez les petits, c'est dans une ambiance plus feutrée qu'évoluent les enfants.

L'accompagnement de l'enfant est plus individualisé. Son rythme alterne entre temps d'éveil et de jeux, temps de sieste selon leur besoin et temps de soin.
Le professionnel s'adresse à l'enfant, adapte les jeux mis à sa disposition en fonction de son évolution, aménage un espace approprié.

Les soins

L'aspect relationnel au cours des soins est prépondérant. L'enfant doit se sentir rassuré. C'est pourquoi, tout soin commence avec des mots dits à l'enfant sur ce qui va se passer, de manière à ce que l'enfant ne se sente pas "chosifié".

Le temps de change est un des moments privilégiés entre l'enfant et le professionnel pour accompagner l'enfant individuellement dans la découverte de son schéma corporel et ses sensations physiques.

Lorsque l'enfant marche, nous l'invitons à se rendre par lui-même dans la salle de change. Nous le sollicitons pour qu'il participe à la préparation du matériel: sortir sa couche du tiroir, se munir d'une serviette, prendre ses vêtements, tout cela afin de favoriser son autonomie.

L'acquisition de la propreté est un élément essentiel dans le développement et l'autonomie de l'enfant. Cette dernière est amenée dans le respect de la maturation physiologique (maîtrise des sphincters) et psychologique (l'enfant doit être prêt).

L'apprentissage du pot et des toilettes est progressif et géré en relation avec les parents.

  • Lorsque les enfants portent une couche pendant la journée mais qu'ils commencent à être demandeur du pot, nous le leur proposons lors des temps de change et restons à l'écoute de leur demande. En revanche, nous ne les installons pas systématiquement sur le pot, ni à heures fixes.

  • Quand ils ne portent plus de couches et qu'ils commencent à en faire la demande d'eux-mêmes, nous les accompagnons et les aidons à se déshabiller lorsqu'ils n'y parviennent pas seuls. Au début, des points de repères sont établis dans la journée: après le repas, après la sieste; et puis, au fur et à mesure qu'ils deviennent autonomes, ils gèrent de plus en plus leur passage aux toilettes.

Le repas

Le repas est un temps important à la crèche parce qu'il permet au groupe d'enfants de se retrouver. Il s'agit d'un moment convivial propice aux échanges, aux découvertes et à la prise d'autonomie mais il est aussi soumis à des conduites à respecter, par exemple être assis à table, parler doucement.

Le temps repas est donc un moment privilégié, où l'ambiance est relativement calme et pendant lequel l'adulte aide et reste disponible pour discuter. Les sujets de conversation sont multiples: la famille, les activités à la crèche, le week-end …

Préparer les enfants à venir à table est un passage important pour faire la transition entre une activité et un moment plus calme. Ainsi, nous avons mis en place des rituels :

  • Prévenir les enfants que nous allons nous mettre à table.

  • Lavage des mains.

  • Regroupement des enfants.

  • Installation des enfants en fonction de leur développement psychomoteur.

Le repas est un moment particulièrement privilégié pour les bébés. C'est pourquoi il nous semble important qu'ils boivent leurs biberons dans les bras afin de leur apporter une sécurité physique et affective. En outre, lorsqu'ils passent à la diversification ils mangent dans des transats, tandis que ceux qui se tiennent assis peuvent manger sur des chaises. Lorsqu'un enfant commence à manger seul, le professionnel lui présente deux cuillères afin que l'adulte puisse l'aider. Les moyens et les plus grands, déjà plus autonomes, mangent autour de tables favorisant la convivialité.

Nous avons le souhait d'élaborer des repas en respectant les règles de la diététique des différentes tranches d'âges et en participant à la prévention de l'obésité en limitant la quantité de sucre, de sel.

Lors du service, nous présentons et nommons les aliments. Il est important que les enfants goûtent de tout, nous les encourageons à manger l'ensemble du repas.

Nous portons une attention toute particulière aux allergies et respectons les régimes alimentaires en lien avec les habitudes alimentaires et la religion dans le respect des règles de la collectivité.

La sieste

Au même titre que les repas, les siestes sont déterminantes pour la journée d'un enfant et son bien-être.

A chacun son rythme ! Certains enfants dorment davantage le matin, d'autres l'après-midi. Nous respectons au maximum ce rythme : l'équilibre de l'enfant en dépend.

Les professionnels restent attentifs aux signes de fatigue que les parents auront transmis au moment de la transmission du matin et de l'adaptation: bâillement, rythme de sommeil habituel de l'enfant, mauvaise humeur …

L'enfant dort quand il en a besoin. Nous ne réveillons pas un enfant qui dort, même si c'est l'heure du repas car nous considérons que si l'enfant dort, c'est qu'il en a besoin.

Nous favorisons l'endormissement en aménageant un lieu sécurisant, en mettant en place des rituels et des repères. Mise en place de temps calme: chansons, temps lecture. Un professionnel se détache au moment de l'endormissement pour rassurer et veiller à ce que les enfants ne se réveillent pas mutuellement.

Chaque enfant a sa place précise dans le dortoir, cela le sécurise de retrouver son petit coin mais aussi de savoir qui dort à côté de lui. Nous adaptons le couchage de l'enfant: lit à barreaux ou couchettes.

Les professionnels inscrivent sur le classeur de transmission, les données concernant les siestes de manière à évaluer la qualité du sommeil de l'enfant.

Les jeux de l'après midi et l'accueil du soir

Pour les enfants réveillés, comme le matin et l'après-midi, ils se partagent entre temps de jeux intérieur ou extérieur. Les enfants prennent le goûter vers 15h30.

A partir de 16h30, les accueils du soir commencent. Ils se terminent à 18h45.
Les professionnels vont privilégier les jeux libres dans l'attente de l'arrivée des parents pour pouvoir consacrer du temps à l'enfant et ses parents. Les professionnels prennent souvent plus de temps durant l'accueil du soir pour parler de la journée et échanger entre parents et professionnels autour de l'enfant.